Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nicofo

jeudi 10 juillet 2008

Changer de java : "alternatives"

Java Par défaut (sous Fedora 9), une implémentation libre de java est déjà installée : il s'agit de "openjdk" (rpm java-1.6.0-openjdk) (Rem : "gcj" est aussi installé).

Cette version est directement utilisable :
$ java -version
java version "1.6.0"
OpenJDK  Runtime Environment (build 1.6.0-b09)
OpenJDK Client VM (build 1.6.0-b09, mixed mode)
Mais si pour une raison ou une autre vous voulez utiliser la version officielle de java, voici comment faire :
  1. Téléchargez java depuis cette page (Fichier "Linux RPM (fichier auto-extractible)")
  2. En root, exécutez-le (sh jre*.bin)
À ce stade, le java de Sun est installé mais c'est toujours son implémentation libre qui s'exécute via la commande "java". Pour utiliser par défaut le java de Sun, on peut profiter de la méthode de "alternatives" : (en root)
# alternatives --install /usr/bin/java java /usr/java/default/bin/java 3
# alternatives --config java
There are 3 programs which provide 'java'.

  Selection    Command
-----------------------------------------------
*+ 1           /usr/lib/jvm/jre-1.6.0-openjdk/bin/java
   2           /usr/lib/jvm/jre-1.5.0-gcj/bin/java
   3           /usr/java/default/bin/java

Enter to keep the current selection[+], or type selection number:
et choisissez "3". Dorénavant :
$ java -version
java version "1.6.0_06"
Java(TM) SE Runtime Environment (build 1.6.0_06-b02)
Java HotSpot(TM) Client VM (build 10.0-b22, mixed mode, sharing)
Remarques
- Pour revenir à l'implémentation libre de java, exécutez "alternatives --auto java".
- Si vous voulez supprimer l'option java de Sun dans alternatives, exécutez "alternatives --remove java /usr/java/default/bin/java"

À voir aussi : Plugin java pour Firefox

dimanche 29 juin 2008

Plugin Java pour Firefox

Java Par défaut (sous Fedora 9), une implémentation libre de java est déjà installée : il s'agit de "openjdk" (rpm java-1.6.0-openjdk) (Rem : "gcj" est aussi installé).

Le plugin pour Firefox est également installé et directement opérationnel (rpm java-1.6.0-openjdk-plugin). Rendez-vous à la page de test de Java pour vous en assurer.

Mais si pour une raison ou une autre* vous voulez installer la version officielle de java, voici comment faire :
  1. Téléchargez java depuis cette page (Fichier "Linux RPM (fichier auto-extractible)")
  2. En root, exécutez-le (sh jre*.bin)
  3. Utilisez "alternatives" pour que firefox utilise ce plugin et non le libre (en root) :
    Firefox >= 3.6
    alternatives --install /usr/lib/mozilla/plugins/libjavaplugin.so libjavaplugin.so /usr/java/default/lib/i386/libnpjp2.so 2
    alternatives --config libjavaplugin.so
    
    Firefox <3.6
    alternatives --install /usr/lib/mozilla/plugins/libjavaplugin.so libjavaplugin.so /usr/java/default/plugin/i386/ns7/libjavaplugin_oji.so 2
    alternatives --config libjavaplugin.so
    
    et choisissez "2" à la commande précédente (ou du moins le code correspondant à /usr/java/default/...).
Remarque : autre méthode : il est possible de se passer de alternatives :
  1. Créez le lien du plugin java dans le répertoire des plugins de Firefox (en root) :
    cd /usr/lib/mozilla/plugins/
    #Fedora >=3.6 :
    ln -s /usr/java/default/lib/i386/libnpjp2.so .
    #Fedora <3.6 :
    ln -s /usr/java/default/plugin/i386/ns7/libjavaplugin_oji.so .
  2. Désinstallez le plugin libre (yum remove java-1.6.0-openjdk-plugin)
Il ne vous reste plus qu'à vérifier votre installation à la même page que ci-dessus (après avoir redémarré Firefox).

* Dans mon cas, bien que le plugin libre fonctionnait d'après la page de test de Java, il ne fonctionait pas sur d'autres sites.

À voir aussi : Changer de java grâce à "alternatives"

samedi 24 mai 2008

Fedora et Compiz Fusion

Fedora 9 à peine installé, j'ai voulu installer Compiz Fusion. Pas besoin, il est déjà installé en fait, mais dans une version un peu... allégée : on trouve juste dans le menu System > Preferences > Look and Feel l'application fort dépouillée Desktop Effects :

Desktop Effects
Ça a bien pour effet de lancer compiz, mais il faut avouer que les possibilités (réglages, effets 3D) ne sont pas nombreuses !

1) Compiz Fusion
On va arranger ça en installant quelques plugins : compiz-fusion ! Installez les paquets suivants suivant votre méthode préférée (yum install ou le nouveau "Add/Remove Software" - PackageKit) :
compiz-fusion
compiz-fusion-gnome
compiz-fusion-extras
compiz-fusion-extras-gnome
2) CompizConfig Setting Manager
C'est bien mais on ne sait rien faire avec ça ? Pour pouvoir configurer compiz et tous ses effets, il faut encore installer CompizConfig Settings Manager, ccsm de son petit nom : installez les paquets suivants :
ccsm
compizconfig-backend-gconf
compizconfig-backend-kconfig
Rendez-vous maintenant dans System > Preferences > Look and Feel et lancez CompizConfig Setting Manager :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora
Remarque : compiz peut enregistrer ses paramètres de trois manières différentes ("backend") : via gconf (le gestionnaire de configuration de Gnome), kconfig (idem pour KDE) ou dans un fichier (~/.config/compiz/compizconfig/). Pour que vos modifications soient prises en compte, assurez-vous que CompizConfig Setting Manager utilise le même mode de configuration (à savoir : Desktop Effects lance compiz avec le backend gconf) : dans Preferences, sélectionnez le backend souhaité :

compiz-fusion CompizConfig Setting Manager Fedora backend gconf
Pour lancer compiz avec un autre backend : voir le point 5 ci-dessous.

3) Emerald
En installant compiz, vous pouvez aussi installer un décorateur de fenêtres entièrement configurable en remplacement du décorateur de fenêtre par défaut de Gnome ou KDE :
emerald
emerald-themes
Pour l'utiliser, le plus simple est de passer par fusion-icon ou par la commande emerald --replace.

4) Fusion Icon
Encore un petit gadget ? Vous pouvez installer Fusion Icon, une icône qui permet en quelques clics de lancer/arrêter compiz, de le configurer, changer de décorateur de fenêtres, etc. Installez les paquets suivants (le premier pour Gnome, le second pour KDE) :
fusion-icon-gtk
fusion-icon-qt
Il est accessible dans le menu System Tools ou via la commande fusion-icon.

Fusion icon Fedora
5) Utiliser compiz manuellement
En ligne de commande, vous pouvez lancer compiz via l'une de ces deux commandes :
compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf    #backend gconf                - OU -
compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp      #backend configuration dans un fichier
Si vous obtenez le message
compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0
il suffit de lancer compiz avec l'option supplémentaire :
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints gconf     - OU -
LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace --ignore-desktop-hints ccp
Ensuite, pour ajouter un décorateur de fenêtres, choisissez celui de gnome ou emerald :
gtk-window-decorator --replace         - OU -
emerald --replace
Enfin, si vous voulez quitter compiz, relancez metacity (sous Gnome) ou kwin (sous KDE) :
metacity --replace       #sous Gnome        - OU -
kwin --replace           #sous KDE

Fusion Icon permet de faire tout ceci en mode graphique.



6) Résultat

compiz-fusion Fedora 9

mardi 29 avril 2008

ATI : enfin (2) !

ATI Dans mon précédent billet "ATI : enfin !", il semble que j'avais été un peu optimiste avec les nouveaux drivers fglrx Catalyst d'ATI. Certes ils apportaient le support d'AIGLX mais les performances étaient jusqu'alors moins bonnes qu'avec l'ancienne solution XGL.
Je viens d'installer la dernière mise à jour de ces drivers (la 8.04) et là j'ai enfin de bonnes nouvelles :
  • le défilement dans firefox est redevenu normal (auparavant il était tellement lent que ça rendait firefox quasi inutilisable). Il s'agissait pour ma part du dernier gros point noir de ces drivers
  • même si ce problème de défilement était moins marqué dans les autres applications (gedit, oo, etc.), il ne pose plus de problèmes là non plus
  • de même concernant compiz, même si les effets restaient fluides, j'étais déçu que XGL apportait un meilleur rendu général. Dorénavant, XGL est définitivement oublié et AIGLX adopté ;-)
  • "Suspend the computer" fonctionne enfin (je n'y croyais plus !)

Précisions : ma carte est une radeon X300 ; je n'ai pas pu tester les drivers 8.02 ni 8.03 car non disponibles pour Fedora 7. Il est donc possible que les éléments ci-dessus aient été apportés par ces versions.
À noter : tout n'est pas encore parfait mais ces drivers s'améliorent de version en version : pour le moment il ne me manque plus que le support XVideo avec AIGLX.

mardi 11 mars 2008

Regarder la TV en ligne : MaxTV

MaxTV est un client WebTV avec des fonctions avancées et inédites. Outre la lecture des chaînes TV, il permet de plus l'enregistrement et la programmation de ces derniers grâce au guide TV intégré au logiciel. Ce logiciel est disponible sous Windows, Mac et Linux.

Installation
L'installation est très simple puisqu'il n'y a rien à installer ! Juste télécharger l'archive depuis la page de téléchargement de MaxTV, extraire son contenu puis lancer MaxTV en cliquant sur "maxtv_linux".
À noter que MaxTV utilise mplayer : il doit donc être installé ainsi que les codecs Windows. Au besoin, vous pouvez utiliser le script "install.sh" correspondant à votre distribution (Fedora ou Ubuntu) dans "<path to download>/maxtv_linux/install".

MaxTV Télé Linux

Au programme
Qu'y a-t-il à la télé ce soir ? Une multitude de chaînes TV (dont plus de 120 en français, de Télé Antilles, la Chaîne Parlementaire, Télé Lyon à TV5, iTele, France24, etc.), la radio (ici on retrouve toutes les chaînes connues, y compris les belges) ainsi que des vidéos en tout genre (dont les JT/météo de TF1, etc.).

MaxTV Linux
Et pour s'y retrouver, les chaînes peuvent être classées par langue, genre, ... Un guide des programmes est également disponible. Enfin il est possible d'enregistrer une émission (ou d'en programmer l'enregistrement) juste en cliquant sur le bouton "Enregister" :

MaxTV Enregistrer Linux
Remarque : pour pouvoir enregistrer, rendez le fichier "recorder_linux" exécutable.

Inconvénients
Le premier inconvénient est la lenteur générale de l'application et son manque de réactivité. On constatera aussi quelques problèmes de stabilité (il plante de temps en temps, à moins qu'il soit vraiment très lent ?) et beaucoup de chaînes TV sont inactives.
Mais le plus embêtant, c'est la pub : elle est carrément envahissante ! Après quelques minutes ce sont des dizaines d'onglets Firefox qui sont ouverts !
And last but not least, je ne suis pas sûr que les développeurs connaissent bien Fedora : le script d'installation de mplayer pour Fedora ressemble étrangement à celui de Ubuntu, les apt-get ayant juste été remplacés par yum. Les sudo étant par contre toujours là, ce script ne risque donc pas de fonctionner (du moins sur une installation standard de Fedora) ;-) !

Néanmoins l'idée est bonne et ça me permet de bénéficier en relativement bonne qualité de chaînes dont je ne dispose pas par le câble (TV5 par exemple).

À voir aussi : Regarder la TV en ligne : Zattoo

dimanche 9 mars 2008

Regarder la TV en ligne : Zattoo

Zattoo est une plate-forme logicielle propriétaire de diffusion de chaînes de télévision via internet s'appuyant sur un réseau de Télévision peer to peer. Ce logiciel est depuis peu disponible sous Linux.

<Mis à jour> Mise à jour - 24/05/2008
Zattoo version 3.1.1 - Fedora 9
Remplacez l'étape 3 ci-dessous par
ln -s /lib/libssl.so.0.9.8g /usr/lib/zattoo/libssl.so.0.9.8
ln -s /usr/lib/libcurl.so.4 /usr/lib/zattoo/libcurl.so.3
ln -s /lib/libcrypto.so.0.9.8g /lib/libcrypto.so.0.9.8

<Mis à jour> Mise à jour - 09/03/2008
Zattoo est maintenant passé à la version 3.1.0 (toujours en Bêta) et il fonctionne mieux ! Tout d'abord l'installation est plus facile (suivez les étapes 1 et 2 ci-dessous, l'étape 3 n'est plus nécessaire, à l'exception de la commande : "ln -s /usr/lib/libcurl.so.4 /usr/lib/zattoo/libcurl.so.3" ).
Ensuite Zattoo se lance sans dorénavant sans difficulté et ne se plaint plus du plugin Flash au démarrage (point 5 ci-dessous à supprimer).
Et puis quelques nouveautés ont fait leur apparition, comme le guide des programmes en ligne par exemple
Niveaux chaînes, côté francophone (Belgique), deux nouveautés : France 24 (reste disponible en anglais aussi) et Bloomberg. À noter que, depuis mon billet original, Zattoo est disponible en France aussi.


Zattoo Linux
Version originale - 12/10/2007
Comment installer Zattoo sous linux :
  1. Télécharger le rpm Zattoo : http://zattoo.com/download/linux (vous devez d'abord créer un compte : ça prend 30 secondes). Un .deb est aussi disponible pour Debian/Ubuntu.
  2. L'installation se fait par la commande rpm ou yum : rpm -Uhv zattoo-*.rpm
  3. (N'est plus nécessaire) La suite est un peu plus délicate : il faut ajuster les liens symboliques vers les bonnes librairies (exemple ici avec Fedora) :
    ln -s /lib/libssl.so.0.9.8b /usr/lib/zattoo/libssl.so.0.9.8
    ln -s /usr/lib/esc-1.0.1/xulrunner/libgtkembedmoz.so /usr/lib/zattoo/libgtkembedmoz.so.0d
    ln -s /usr/lib/esc-1.0.1/xulrunner/libxpcom.so /usr/lib/zattoo/libxpcom.so.0d
    ln -s /usr/lib/esc-1.0.1/xulrunner/libmozjs.so /usr/lib/zattoo/libmozjs.so.0d
    ln -s /usr/lib/libplds4.so /usr/lib/zattoo/libplds4.so.0d
    ln -s /usr/lib/libplc4.so /usr/lib/zattoo/libplc4.so.0d
    ln -s /usr/lib/libnspr4.so /usr/lib/zattoo/libnspr4.so.0d
    ln -s /usr/lib/libcurl.so.4 /usr/lib/zattoo/libcurl.so.3
    ln -s /lib/libcrypto.so.0.9.8b /usr/lib/zattoo/libcrypto.so.0.9.8
    ln -s /usr/local/google-earth/libcrypto.so.0.9.8 /usr/lib/zattoo/libcrypto.so.0.9.8 -f
    ln -s /usr/lib/esc-1.0.1/xulrunner/libxul.so /usr/lib/zattoo/libxul.so.0d
    Remarque : je n'ai pas trouvé le moyen d'utiliser une autre librairie libcrypto que celle fournie par GoogleEarth. (La librairie libcrypto dans /lib permettra de lancer Zattoo mais pas de vous identifier !) Si vous avez une solution, faites-moi en part. Au pire, installer GoogleEarth...
  4. Ça y est, vous pouvez lancer Zattoo via le menu Gnome ou par zattoo_player
  5. (Erreur corrigée) S'il vous lance une erreur disant que le plugin Flash n'est pas installé, cliquez juste sur OK : ça ne perturbera pas Zattoo pour autant...
  6. En cas de problèmes, la page de téléchargement contiendra quelques infos peut-être utiles. Entre autres, /sbin/ldconfig /usr/lib/zattoo pourra résoudre des problèmes de login.
Le résultat ?
Zattoo Fedora
Assez surprenant : la qualité n'est pas mauvaise du tout ! Niveau chaînes, le choix est malgré tout assez restreint (pour le moment ?) Comme chaînes francophones, on se consolera avec les deux chaînes de la RTBF. Côté flamand c'est pas mieux : deux chaînes aussi : VT4 et Vijf TV. Côté français, c'est pire : rien ! Le service ne serait disponible dans l'Hexagone qu'à la fin 2007 (à confirmer). Tant pis : restent CNN, des chaînes allemandes à volonté, Al Jazeera, ...

À voir aussi : Regarder la TV en ligne : MaxTV

vendredi 18 janvier 2008

Compiz et les effets dans les menus

ou comment ajouter la transparence et les effets dans les menus...
Il faut avouer que là la configuration de configuration de compiz n'est pas des plus évidentes ! Mais y'a moyen ;-) Tout se configure via CompizConfig Settings Manager (ccsm de son petit nom). Ouvrez-le par exemple via fusion-icon > Settings Manager :

Transparence des menus (menu Gnome, menus File - Edit - etc.)
General Options > onglet Opacity Settings > Add > "Opacity windows" : mettre (type=Menu | PopupMenu | DropdownMenu) ; "Opacity window values" : mettre par exemple 90

Effets dans l'ouverture des menus
Animations (Sous Effects) > Open animation (idem dans Close animation) > Sélectionnez la ligne "... (type=Menu|...)" > Edit > Choisissez sous "Open Effect" l'effet voulu (je conseille Wave)

compiz-fusion menu transparent

dimanche 18 novembre 2007

Switcher bureau 3D

... ou comment passer en un clic d'un bureau 3D vers un bureau normal et inversement ?

On aime bien Compiz (fusion) et Beryl mais force est de constater qu'ils occasionnent encore parfois quelques ralentissements ou incompatibilités avec certaines applications. En un clic, grâce à une icône dans la zone de notification, il est désormais possible d'arrêter le bureau 3D et par suite de le relancer, puis de l'arrêter de nouveau, puis ... (ok, vous avez compris là) !

start3D   stop3D   quit3D

Il suffit de lancer le script switch3D.

Astuce : ce script fonctionne de manière optimale si vous avez activé le lancement automatique de Compiz / Beryl au démarrage de votre session avec demarrage3D.
download Télécharger le script : switch3D.

samedi 27 octobre 2007

ATI + AIGLX, ça marche : mode d'emploi

La dernière version des pilotes ATI fourni, parmi d'autres nouveautés, le support AIGLX. Dorénavant, il n'est plus nécessaire d'utiliser XGL pour pouvoir bénéficier de compiz ou beryl.
L'installation des drivers est assez simple :
  1. Comme on peut enfin se passer de XGL, on peut le cas échéant le désinstaller :
    wget http://nicofo.tuxfamily.org/scripts/xgl/installXGL
    sh installXGL -r
  2. L'installation des nouveaux drivers se fait par simple mise à jour : "yum update" ou juste "yum update kmod-fglrx".
    Remarque : yum m'a indiqué un conflit avec le driver précédent : pas de problème, il suffit de le désinstaller manuellement : "yum remove kmod-fglrx"
  3. Activer AIGLX à l'aide de livna-config-display (accessible dans le menu "Applications > System Tools")
  4. À moins de s'amuser avec les commandes du genre "service fglrx restart", il est préférable à ce stade de redémarrer Fedora.
Résultat : ça marche sur ma Radeon X300 !

ATI AIGLX compiz fusion
Problèmes rencontrés
  • Le défilement des pages dans Firefox est assez lent avec compiz ou beryl, ce qui n'était pas le cas avec XGL. Juste un problème de réglage ?
  • Alors que beryl fonctionne sans problème du premier coup, c'est un peu plus compliqué avec compiz fusion : il m'affiche les erreurs
    compiz (core) - Fatal: GLX_EXT_texture_from_pixmap is missing
    compiz (core) - Error: Failed to manage screen: 0
    compiz (core) - Fatal: No manageable screens found on display :0.0
    La solution consiste à utiliser "fusion-icon" ou à lancer compiz fusion avec la commande "LIBGL_ALWAYS_INDIRECT=1 compiz --replace".
  • Le curseur de la souris est parfois un peu bizarre (lignes horizontales qui s'ajoutent...)
  • Compiz-fusion et Fedora 7 : en cas de problèmes, sachez qu'il existe une mise à jour de Compiz-fusion pour Fedora 7 (compiz version 0.6.2) : téléchargez l'archive ici, décompressez-la puis mettez à jour les rpm qui y sont contenus (yum update *.rpm). Ça pourrait résoudre certains de vos problèmes.
  • Compiz-fusion et Fedora 8
    Compiz-fusion ne fonctionne pas sur Fedora 8 ? Slander donne une solution dans le commentaire 11 ci-dessous.
  • Compiz-fusion et Fedora 8 et fglrx (ATI)
    Vous obtenez désespérément l'erreur No GLX_EXT_texture_from_pixmap with direct rendering context... nor with indirect rendering, this isn't going to work!. Slander donne aussi la solution dans le même commentaire. (merci Slander !)
Enfin, j'ai testé quelques jeux genre enemy-territory, True Combat: Elite : la fluidité est parfaite ! Même si je n'avais pas vraiment de problèmes de ce côté là avec les anciens drivers, je crois qu'on peut dire qu'ATI / AMD nous a enfin fourni des drivers linux dignes de ce nom...

À voir aussi
  • Installer Compiz Fusion sur Fedora (fonctionne aussi sans XGL) :
    wget http://nicofo.tuxfamily.org/scripts/xgl/installXGL
    sh installXGL -cb
  • Lancer Compiz (fusion) ou Beryl automatiquement au démarrage de votre session Gnome / KDE / XFCE. J'ai adapté mon script chooseCompositeWM pour qu'il fonctionne dans toutes les situations (plus uniquement XGL). Pour l'installer :
    wget http://nicofo.tuxfamily.org/scripts/demarrage3D.tar.gz
    tar -xzf demarrage3D.tar.gz
    ./installDemarrage3D
    Le résultat : votre session se lance avec compiz ou beryl. En outre vous pouvez à tout moment changer de gestionnaire de fenêtres via le menu "Système > Préférences > Démarrage automatique de Compiz/Beryl" ou chooseCompositeWM.
chooseCompositeWM beryl compiz fusion

mardi 23 octobre 2007

ATI : enfin !

ATI Ça y est, comme tous les mois, AMD/ATI a sorti sa nouvelle version des drivers pour Linux (fglrx). Cependant cette version 8.42.3 n'est pas qu'une simple mise à jour. Il s'agit d'une des versions les plus ambitieuses qu'ATI nous aie préparée. Par rapport à la version précédente 8.40.4 (je ne parle pas de la 8.41.7, qui peut être vue comme une version intermédiaire mais non finalisée pour les cartes moins récentes), une bonne partie du code a été réécrit. Et les nouveautés sont nombreuses :
  • support d'AIGLX, enfin !
  • performances accrues de façon drastique pour certains types de cartes (séries R300 à R500)
  • support des dernières cartes (R600)
  • panneau de configuration (AMD Catalyst Control Center) étoffé
  • et bien d'autres (support Xorg 1.4, vidéo playback amélioré, ...)
La principale nouveauté est donc le support tant attendu d'AIGLX (plus d'un an après nVidia quand même...) Ces nouveaux drivers permettront ainsi de jouer avec les effets 3D (compiz et beryl) directement (sans l'intermédiaire d'XGL).

Mais comment les installer ? Ces nouveaux drivers sont maintenant disponibles dans les dépôts des principales distributions (livna pour Fedora). La mise à jour s'effectue comme d'habitude. Cependant, si vous utilisiez XGL, vous pouvez le désinstaller (installXGL -r). Une petite modification du xorg.conf est aussi à faire si vous voulez activer AIGLX (pour Fedora, plus détails sur la page ATI + AIGLX, ça marche : mode d'emploi).

vendredi 10 août 2007

Installation automatique de Compiz-fusion sur Fedora (mise à jour de installXGL)

Pour mettre à jour...
il suffit de relancer le script installXGL.

10/08/2007 - Installation automatique de compiz-fusion & compatibilité des scripts avec

Deux mises à jours ont été apportées, toutes en rapport avec compiz-fusion :

1. Les scripts ont été mis à jour pour être compatibles avec compiz-fusion. chooseCompositeWM propose dorénavant compiz-fusion dans sa liste pour permettre le démarrage avec sa session gnome/kde de compiz-fusion (avec ou sans fusion-icon) :

compiz-fusion chooseCompositeWM xgl

2. Les paquets de compiz-fusion ne sont pas encore dans les dépôts officiels de Fedora. Son installation passe par un dépôt tiers. Vous pouvez toutefois l'installer très facilement à l'aide de installXGL :
installXGL -cb
Le script vous propose en effet d'installer compiz, compiz-fusion et/ou beryl.
Il n'est d'ailleurs pas nécessaire d'utiliser XGL : ce script peut donc être utilisé par tous.

Remarque : sous XGL, le plus simple pour lancer compiz-fusion ou fusion-icon est d'utiliser chooseCompositeWM. Mais si vous lancez compiz manuellement, utilisez l'une des commandes suivantes :
LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/ compiz --replace --sm-disable --ignore-desktop-hints ccp &
LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/ fusion-icon &
En 64 bits, remplacer /usr/lib/ par /usr/lib64/. Retours attendus.

Le résultat ? Ben ça marche ;-) :

compiz-fusion Fedora xgl


22/06/2007 - Mise à jour pour Fedora 7

Ça y est, le script d'installation automatique de XGL est enfin disponible pour Fedora 7.
Nouveautés pour installXGL :
  • il supporte les dernières versions de Fedora : Fedora 6, Fedora 7 (et les versions à venir...)
  • il reprend en compte les architectures 64 bits
  • les rpm de XGL sont maintenant pris sur ce site
Remarque : comme d'habitude, les drivers graphiques doivent être installés pour utiliser XGL.



01/06/2007 - Mise à jour majeure pour Fedora 6

Le script installXGL a été complètement revu. Il installe dorénavant une version à jour de XGL (pour FC6).

installXGL v5
Au niveau des améliorations :
  • XGL est maintenu à jour au fil de ses mises à jour (rpm pris ici.)
  • le script propose directement l'installation de Beryl et Compiz
  • ceux-ci proviennent des dépôts officiels de Fedora
  • possibilité d'installer "gset-compiz", un outil de configuration de Compiz
  • l'installation est simplifiée (moins de rpm à installer, pas de dépôt particulier à ajouter)
En conséquence, Compiz et surtout Beryl sont maintenant plus stables que jamais !

download Télécharger le script :
  • Fedora 6 et 7 : installXGL
  • Fedora 5 : installXGL_FC5 - fonctionne aussi sur les versions ultérieures de Fedora mais utilise les paquets FC5 de Compiz et de XGL

Lire la suite...

mercredi 18 juillet 2007

Applet de notification de mises à jour (yum, smart)

<Mis à jour> 04/10/07 - Correction pour smart !

Voici une petite applet qui vous informe des mises à jour disponibles sur votre Fedora : checkUpdate.
Elle fonctionne aussi bien sous Gnome que sous KDE (installez au besoin zenity avec yum).

<notification de mises à jour>
Il s'agit en fait de la mise à jour du script déjà présenté précédemment avec les améliorations suivantes :
  • Mise à jour pour Fedora 7
  • Permet de faire les mises à jour à l'aide de yum, pup ou smart

<demande de mise à jour>
Mise à jour
Vous pouvez choisir d'utiliser yum, smart ou pup pour effectuer vos mises à jour. Vous pouvez pour cela modifier la variable MAJ au début du script. Si vous choisissez yum ou smart, vous pouvez décider de devoir donner le mot de root (su -c yum/smart) ou non (sudo yum/smart). Pensez à configurer sudo dans ce cas.
Vous pouvez choisir les paquets à exclure des mises à jour en adaptant la variable NON_UPDATE au début du script.

Configuration de sudo
  • Ce script a besoin de pouvoir utiliser un yum check-update avec sudo. Il faut donc ajouter la ligne suivante dans /etc/sudoers (avec visudo) :
    <votre user> ALL=NOPASSWD:/usr/bin/yum check-update
  • À partir de Fedora 6, si vous lancez ce script automatiquement au démarrage de la session, il vous faudra aussi décommenter la ligne Defaults requiretty du fichier /etc/sudoers.
  • Enfin, ajouter selon vos besoins un ligne pour autoriser le lancement de yum/smart avec sudo :
    <votre user> ALL=[NOPASSWD:]/usr/bin/yum OU smart
Utilisation

  • Sauver le script (par exemple dans ~/bin) et le rendre exécutable.
  • Ajuster la localisation des 3 icônes de notification dans les premières lignes du script (par défaut, va les chercher dans $HOME/bin/icons).
  • Vous pouvez le lancer au démarrage de la session gnome via le menu 'Bureau->Préférences->Préférences supplémentaires->Sessions'.
Télécharger le script

mercredi 11 juillet 2007

Sacré anaconda !

Hier était LE jour où je décidai d'installer Fedora 7. Depuis FC3, j'ai suivi toutes les mises à jour de Fedora, celle-ci ne devait donc pas à priori me poser de problème. Mais c'était sans compter les petits caprices d'anaconda, l'installeur de Fedora !
Tout se passa bien jusqu'au moment d'appuyer sur le fameux bouton Install. À ce moment, anaconda se décida à formater les partitions que je lui avais demandées - normal jusque là. C'est alors que j'eus d'abord droit à l'écran qui tue :

anaconda écran qui tue
Mouais, c'est joli mais bon... M'enfin, cet écran disparut au premier mouvement de souris pour laisser place quelques instants plus tard à

anaconda erreur
(et cet écran là ne disparut pas :-( ).
Après 2 autres tentatives similaires (et bien sûr un check du DVD), toujours le même résultat (même si l'erreur concerna un autre rpm). Prêt à abandonner, je tentai alors un dernier essai : Et si je changeais de lecteur DVD. Ce fut la ruse suprême ! Mais la bonne :-) Même si j'eus encore droit au "X qui tue" (toujours aussi joli d'ailleurs), j'obtins ensuite, soulagé :

anaconda installataion

Et le reste ne fut plus alors qu'une formalité...
C'est jusque que Monsieur anaconda était exigeant hier... Monsieur ne voulait pas le graveur DVD. Monsieur préférait le lecteur...

dimanche 1 juillet 2007

L'effet Beryl...

J'ai découvert récemment l'effet Group and Tab Windows de Beryl. Comme son nom l'indique, il permet de jouer avec différentes fenêtres en même temps, mais aussi de les mettre en onglets :

beryl group
beryl tab
Les raccourcis intéressants sont (<super> est la touche "Windows") :
  • <super> s : sélectionner individuellement les fenêtres à grouper/"tab-er" OU
  • <super> clic gauche : sélectionner les fenêtres à grouper/"tab-er"
  • <super> g : grouper les fenêtres sélectionnées
  • <super> t : mettre en onglet les fenêtres sélectionnées
  • <super> <droite/gauche> : switcher entre les onglets
  • <super> u : dégrouper / "détaber"
<object> <param name="movie" value="/albums/flvplayer.swf" /> <param name="quality" value="high" /> </object>
Vidéo taille réelle mpeg (1.2M) - autre vidéo ogg (90K)

Comme autre effet sympa, celui relatif aux effets Eau. Il y avait bien sûr la pluie sur le bureau, voici maintenant l'effet "Fenêtre qui tombe dans l'eau" (appellation personnelle :-) ) :

beryl window water
De la pluie, toujours de la pluie. Et pourquoi pas de la Neige tant qu'on y est ? Oh, il neige sur mon bureau...

beryl neige snow
PS : pour bénéficier de ce dernier plugin, vous devez installer beryl-plugins-unsupported avec yum.

Comparer deux dossiers

<NEW> 12/12/2008 - Version plus avancée disponible


Voici un petit script qui vous permet de lister les différences entre le contenu de deux dossiers : compDossier_simple.

Et à quoi ça peut servir ? Un simple exemple : vous avez un CD avec les sauvegardes des photos du PC. Comment savoir quelles sont les nouvelles photos qui n'ont pas encore été gravées sur le CD ? » compDossier_simple !
$ compDossier_simple /media/Sauvegardes_Photos ~/Images

Ce que "/media/Sauvegardes_Photos/" contient en plus :
img22.jpg


Ce que "/home/nicolas/Images/" contient en plus :
2007/img_new1.jpg
2007/img_new2.jpg

Remarque : ce script s'appelait anciennement compDossier et a été renommé en compDossier_simple

download Télécharger le script : compDossier_simple.
À voir aussi : Comparer deux dossiers (version plus avancée : compDossier)

dimanche 17 juin 2007

Ma Clio est devenue bleue !

Ça y est, j'ai enfin terminé ManiaDrive !

maniadrive
Il était temps, depuis le temps qu'il était installé :-)  Bon c'est vrai que je ne jouais pas souvent. Surtout depuis que j'étais bloqué au niveau "Canyon 1" :

maniadrive    maniadrive

Et maintenant que j'ai terminé tous les niveaux, ma Clio est passée du rouge au bleu !

maniadrive

Après toutes les difficultés que j'ai eues pour passer ce niveau, ça valait bien un petit billet...

Prochain objectif : terminer Doom II.
ÉDIT 30/07/07 : c'est chose faite !

Doom II fin

jeudi 24 mai 2007

Un an déjà

Ça y est, je viens de réaliser que ce blog va passer le cap de son premier anniversaire.
Je me demande s'il répond bien au cachier des charges de mon premier billet :
Et voici un blog de plus ! De quoi va-t-il parler ?
  • de ma nouvelle expérience linux,
  • de trucs et astuces ... linux,
  • des tests de jeux ... sous linux,
  • et sans doute de plein d'autres choses par la suite...
Qu'en pensez-vous ;-) ?

dimanche 18 mars 2007

True Combat: Elite

Qui a dit que linux c'était pas pour les jeux ?
Pour vous prouver le contraire, voici quelques screenshots de cette extension d'Enemy Territory.

Installation
Très simple : récupérer l'installeur linux true.combat.elite_0.49-english-2.run depuis le site officiel de True Combat ou celui de sa communauté francophone TC:E. Installez-le via

sh true.combat.elite*.run
en tant que simple utilisateur ou en tant que root (pour installer le jeu pour tous les utilisateurs). Une interface graphique vous guidera durant l'installation.

Remarque : vous devez avoir installé Enemy Territory au préalable. La procédure est la même que pour TCE, le fichier et-linux-2.60-update.x86.run est téléchargeable sur le même site.

Galerie
tce1_stadtrand tce2_stadtrand tce3_stadtrand
tce4_railhouse tce5_railhouse tce6_railhouse
tce7_railhouse tce8_snow tce9_snow

Si vous avez un problème de saccades durant les phases de tir, modifier l'option "set wall mark lifetime" du menu "options -> view" à off. Si ça n'aide pas, faites de même avec "ejecting brass".

Et si vous n'avez pas de son sous TCE ou ET, voyez la solution.

dimanche 25 février 2007

Smart, une alternative à Yumex

Vous n'aimez pas yumex ? Il existe une alternative pour vous : smart !

smart search Fedora
Smart est un gestionnaire de meta-paquets dans l'esprit de apt, yum, ... qui permet de gérer entre autres les paquets rpm et deb. Les principaux avantages de smart par rapport à ses rivaux sont :

Lire la suite...

vendredi 23 février 2007

Automatic installation of XGL, compiz and beryl on Fedora

Version française

<Mis à jour> 10/08/07 - The script is now compatible with compiz-fusion. It even makes it possible to install it on your Fedora 7: just run installXGL_EN -cb
<Mis à jour> 22/06/07 - The script is now compatible with Fedora 6, Fedora 7 and 64-bits architecture.

Update - the ATI drivers finally support AIGLX since the version 8.42. Installing XGL is not needed anymore to benefit from the effects of a 3D desktop.

Here is a script that installs and configures XGL on Fedora. It is particularly useful if you have an ATI video card with the fglrx drivers installed and you want to benefit from the 3D desktop (beryl or compiz). Indeed,
  • the free driver radeon, though it allows the 3D desktop thanks to AIGLX, has poorer performances compared with the proprietary one,
  • the proprietary driver fglrx will allow you to benefit from all the power of your video card, but is incompatible with AIGLX (no 3D desktop !)
It is however possible to benefit from both the performances of the proprietary driver and the 3D desktop thanks to XGL.

The solution proposed here applies for GNOME, KDE and XFCE.
It will install XGL and give you the possibily to install compiz and beryl from the official repositories using yum. And henceforth the installation of compiz-fusion is also proposed.

How to proceed ?

Lire la suite...

- page 2 de 3 -